CPL PRO – CPL LANDSCAPE ? QUELLE DIFFERENCE

Vous êtes nombreux a vous questionner sur la difference entre le filtre polarisant Pro CPL et le Polarisant Landscape. Voici donc un comparatif réalisé par notre ambassadeur et formateur Antonio Gaudancio :

Pour réaliser ce premier test comparatif entre les deux filtres polarisants, je me suis rendu sur les berges du fleuve Douro au cœur de la ville de Porto au Portugal.

Souvent les tests sur les filtres polarisants, que l’on peut trouver un peu partout, magazines, sites Internet, vidéos Youtube, etc. sont basés sur des prises de vues très lumineuses, avec un beau soleil, en bord de mer, couleurs lagunaires, ambiance carte postale en général.
Je comprends tout à fait la démarche car l’utilisation de ce genre d’ambiances, avec de belles couleurs bien saturées, etc. pour les tests de polarisation, est très vendeuse.
Après réflexion, j’ai décidé de vous proposer une approche de test différente car, comme vous allez le voir, basée sur une ambiance très peu ensoleillée, naturelle, avec des couleurs beaucoup plus subtiles, le genre d’ambiance qui plaît beaucoup plus aux passionnés de photographie comme moi.

Photo 1. Sans filtre

Nous découvrons cette première prise de vue (photo n°01). Elle est composée d’un premier plan sur les bateaux traditionnels qui transportaient à l’époque les tonneaux de vin du haut de la région du Douro vers les berges de la ville de porto, là où encore aujourd’hui se trouvent les caves de Porto.Et nous apercevons de l’autre côté du fleuve la ville historique de Porto.

J’ai donc commencé mon test par réaliser cette première vue sans aucun polarisant. L’image obtenue est parfaitement équilibrée (histogramme), avec de belles couleurs naturelles sans excès. Nous avons là une belle photo.

A noter pour que le test soit viable les exifs sont les même pour les trois prises de vues : Expo : 1/30s Ouverture : f/14 Sensibilité : Iso200 BdB : 5200K manuel

Sans Filtre
Filtre CPL PRO

Photo 2. Sans filtre / Filtre CPL PRO

Pour apporter une réponse concrète, j’ai réalisé une nouvelle prise de vue mais cette fois en utilisant pour commencer un filtre polarisant modèle PRO CPL (polarisation 100%) sans modifier mon triangle d’exposition.

Pas besoin d’être spécialiste de la photographie pour conclure et surtout voir, sur cette nouvelle prise de vue (photo n°02), une réelle amélioration au niveau du rendu global des couleurs. La gamme des teintes est plus subtile et riche de nuances. La photo est beaucoup plus douce, très représentative de la lumière du moment. Le reflet du bateau est de meilleure qualité. Et surtout, nous avons récupéré la vraie couleur de l’eau du fleuve Douro qui est gris vert.

La lecture de l’histogramme de cette nouvelle prise de vue nous confirme un meilleur équilibre au niveau de la répartition des tons moyen, visibles sur la photo, mais aussi au niveau des crêtes des hautes lumières. Cette seconde prise de vue est pour moi de bien meilleure qualité que la première. Je sais que je vais pouvoir très facilement la valoriser, la sublimer au développement, avec un léger travail sur le contraste. On peut donc conclure que le filtre polarisant, même dans ce genre d’ambiance peu ensoleillée, a considérablement amélioré la qualité de la prise de vue.

Sans Filtre
CPL LANDSCAPE

Photo 3. Sans filtre / Filtre CPL LANDSCAPE

Pour le comparatif entre les deux modèles de polarisant, j’ai ensuite réalisé une troisième prise de vue mais cette fois avec le polarisant CPL NC LANDSCAPE. Pour éviter les variations de température de lumière automatisée et obtenir une base test concrète sur l’impact que peut avoir l’utilisation de ce modèle de polarisant sur la température de lumière de ma composition. J’ai bloqué manuellement la balance des blanc de mon boîtier à 5200K (lumière du jour moyenne neutre). Le triangle d’exposition reste inchangé, nous somme sur les même paramètres de prise e vue. J’ai obtenu ce résultat (n°8) et très clairement l’ambiance globale de l’image, sur les densités de lumières, contrastes des tons et en particulier sur les couleurs, est totalement différente.

Si on compare avec l’histogramme de la prise de vue réalisée avec le polarisant PRO CPL (n°03), nous avons beaucoup plus de densité au niveau de ton moyen. On notera en particulier, sur une lecture en séparation de couche de l’histogramme, une montée en densité significative des tons moyens de la courbe de densité du rouge et du vert, bien plus que celle de la couche du bleu. Cette dernière prise de vue et globalement plus dense sur toute la dynamique de l’image, légèrement plus contraste, nous avons des teintes réchauffées, légèrement plus saturées au niveau des rouges sur les toiture. Le ciel est léger plus texturé et passe maintenant gris bleu. On notera en particulier la perte de la teintes verre d’eau au niveau du fleuve.

CPL PRO
CPL LANDSCAPE

Photo 4. Filtre CPL PRO / Filtre CPL LANDSCAPE

Réalisé par

ANTONIO GAUDENCIO
ANTONIO GAUDENCIOPhotographe Professionnel