Filtration et Prise de vue – Filtre NiSi ND64

Réalisé par

ANTONIO GAUDENCIO
ANTONIO GAUDENCIOPhotographe Professionnel

Bonjour, je suis Antonio, photographe professionnel spécialisé en photographie de paysage et d’architecture, et collaborateur auprès de la boutique officielle NiSi France.

C’est dans le cadre de cette collaboration que nous vous proposons cet article sur le thème ” Filtration et Prise de vue “, mais plus particulièrement sur l’application d’un filtre de Type ND, filtre à Densité Neutre, directement lors la prise de vue.

L’utilisation d’un système de filtration directement à la prise de vue fait son grand retour depuis quelques années dans le monde de la photographie numérique, et c’est tant mieux.

Les qualités de ces filtres ont considérablement évolué depuis quelques années et nous sommes de plus en plus nombreux à être convaincus de leur utilité dans une démarche photographique. Cela génère un énorme gain de temps au niveau du post-traitement numérique de nos prises de vues.

Très clairement, l’utilisation d’un filtre photographique directement à la prise de vue n’est pas une démarche anodine. Elle doit être réfléchie en fonction :
– du résultat recherché
– de votre démarche photographique
– et, car c’est le plus important, de votre univers photographique.

Antonio Gaudencio

Je vous propose donc dans ce premier article, d’une série à venir, de découvrir toute une démarche de réflexion photographique basée, comme énoncé en introduction, sur l’utilisation d’un filtre Type ND directement à la prise de vue et, plus particulièrement, du filtre ND64 correspondant à 6 stops de densité proposé par la marque NiSi.

Matériel NiSi utilisé

Alors, pour le scénario, nous sommes devant le phare de « Kermorvan » en Bretagne, et ce jour-là le temps n’était pas top : peu de lumière et beaucoup de nuages.

Prise de vue sans filtration NiSi

Après avoir décidé d’une composition la plus dynamique possible pour valoriser mon sujet, j’ai d’abord réalisé cette première prise de vue avec mon boîtier CANON EOS 5D Mark3.

J’ai utilisé une optique Canon 16-35mm F/2.8, avec une ouverture à F/16, une sensibilité ISO 100, ce qui m’a donné au final un temps d’exposition calculé de 0,5 seconde.

Petite astuce au passage que je partage avec vous. Vous avez certainement remarqué que j’ai réalisé cette première prise de vue avec une ouverture de diaphragme à F/16. Mais selon ma composition et mon sujet, j’aurais très bien pu réaliser ma prise de vue avec une ouverture du diaphragme à F/11 et même F/9 avec au final une profondeur de champ couvrant toute ma composition.

Alors ce choix d’ouverture du diaphragme à F/16 est volontaire car j’ai cherché à obtenir un temps d’exposition légèrement allongé, nous sommes à 0,5 seconde, pour obtenir au final sur ma prise de vue des mouvements de vagues légèrement allongées ce qui dynamise ma composition.

Et j’ai donc obtenu cette première prise de vue que je trouve intéressante, dynamique dans sa composition, et dans la qualité des lumières qui sont relativement douces. L’ensemble des densités de lumières est validé, comme vous pouvez le voir, par la lecture de mon histogramme parfaitement homogène, que ce soit sur les hautes comme sur les basses lumières. À noter : ce visuel correspond exactement à mon fichier RAW, sorti de capteur, non modifié.

Prise de vue avec filtre NiSi ND64 1.8 (6 Stops) 100x100mm

Ce filtre ND64 va nous permettre très facilement de réduire mécaniquement par 64 fois la quantité de lumière entrant dans le bloc optique de mon appareil photo, m’obligeant, c’est logique, à allonger sérieusement le temps d’exposition de ma prise de vue pour compenser la perte de lumière et obtenir, au final, ce résultat beaucoup plus graphique.

Pour être plus précis sur la partie gestion technique du temps d’exposition, nous avions au départ un temps d’exposition, sans filtre, à 0,5 seconde.

En ajoutant le filtre ND64, pour réduire la quantité de lumière, j’ai dû intégrer deux paramètres supplémentaires. Le premier paramètre, logique, consiste à prendre en compte la densité de mon filtre ND64 et donc à compenser le manque de lumière en multipliant par 64 le temps d’exposition de base.

Et le second consiste à intégrer, dans mon calcul, le fait qu’entre temps, la lumière évolue en permanence. Nous sommes en fin d’après-midi, elle a baissée très vite par rapport au shoot initial sans filtration. Ce qui nous amène à un temps estimé de 88 secondes, avec une nouvelle ouverture de diaphragme à F/14, pour ajuster en fonction de la lumière, optimiser la qualité de ma prise de vue et gagner en piqué d’image.

Le résultat est flagrant car, juste en travaillant sur le temps d’exposition (et un peu l’ouverture), on a donné un supplément d’âme à cette prise de vue avec cet effet pose longue.

Nous sommes d’accord que la première prise de vue était déjà bien gérée. Elle a aussi un véritable intérêt photographique. Mais cette seconde prise de vue est, pour moi beaucoup plus créative, plus graphique, et avec un vrai plus au niveau de l’ambiance.

Nous avons donc deux prises de vues, une première très fidèle à l’instant, et une seconde beaucoup plus créative dans le rendu final.

Ces deux premières prises de vues, avec ou sans filtration, vous sont proposées dans leurs aspects natifs sans traitements.

Mais si je prends en particulier la photo réalisée avec le filtre ND64 et que je la traite selon mes méthodes de valorisation créative de l’image 100% Lightroom, j’obtiens ce résultat qui est très proche, cette fois de mon univers et de mon identité photographique.

En conclusion, je dirai, comme on l’a vu tout au long de cet article, que la filtration peut être technique, comme par exemple dans le cas de l’utilisation d’un filtre Type GND. Mais elle peut être aussi totalement créative dans le cas d’utilisation, comme on vient de voir, d’un filtre à densité neutre, Type ND, qui va nous offrir la possibilité d’allonger sérieusement le temps d’exposition de nos prises de vues avec au final cet effet Pose Longue apprécié par beaucoup de photographes, professionnels comme amateurs.

Antonio Gaudencio

Photo Sans et Avec filtre NiSi ND64

SANS FILTRE
AVEC FILTRE ND

Photo finalisée sous Adobe Lightroom

Copyright © Antonio Gaudencio . Tous droits réservés.

Pour être complet, nous vous proposons l’article en version vidéo !!

Je vous propose de découvrir d’autres prises de vues réalisées dans les mêmes conditions techniques avec des filtres à forte densité, ND64 (6 Stops)  ou ND1000 (10 Stops), proposés par la marque NiSi et disponibles sur la boutique officielle NiSi France

Voilà, c’est la fin de cet article, j’espère qu’il vous aidera à mieux appréhender l’utilisation des filtres à densité neutre. Je vais d’ailleurs, en collaboration avec la boutique officielle NiSi France, vous proposer régulièrement des articles de ce type. Vous pourrez ainsi découvrir les diverses applications sur nos prises de vues de la filtration, qu’elle soit technique ou créative.

Antonio Gaudencio

Pour en savoir encore plus sur nos produits NiSi !!

TUTORIEL “Découverte” et “Prise en Main” des filtres photographiques NiSi

Cette formation s’adresse avant tout aux photographes désireux d’investir dans un système de filtration et cherchant les bonnes informations sur les différents filtres disponibles sur le marché, leurs impacts sur nos images, la gestion du temps d’exposition.

Quel filtre choisir, pour quel résultat, etc ….

Cette formation vous apportera l’éclairage nécessaire pour définir vos besoins selon votre univers de photographe et ainsi optimiser vos achats.

Tutoriel : Niveau débutant et intermédiaire

EXCLUSIVITÉ : En partenariat avec la boutique NiSi France je vous offre ce tutoriel vidéo (valeur commerciale de 15€) pour tout achat d’un kit 100mm V5 PRO.

Et pour ceux qui veulent en profiter en dehors de cette offre , voici un Code Promo : NISIFILTERSFR10 pour bénéficier de 10% de remise sur l’achat de ce tutoriel.

Antonio Gaudencio
POUR EN SAVOIR PLUS SUR CE TUTORIEL
Portrait Antonio Gaudencio

ANTONIO GAUDENCIO

Né le 14 septembre 1967 au Portugal.

Après être passé par les Beaux-Arts (1987/1989), lauréat du concours d’entrée, Antonio est admis à l’école  “Les Gobelins – École de l’image” Paris. Il y reçoit une formation sur les différentes techniques de prises de vues et de développements argentiques (BTS).

Fraichement diplômé, Antonio intègre le monde du Prépresse ou il acquière une grande expérience et surtout une parfaite maitrise des divers processus de la chaine graphique.

Avec l’avènement du numérique, il se spécialise dans le traitement Post-prod de la photographie numérique et collabore avec des agences de communications parisiennes avec lesquelles il travaille à la réalisation d’images utilisées lors de campagnes de communications.

 En début d’année 2014, il prend la décision de quitter son poste de Responsable Pôle Retouche d’un studio Photo, spécialisé dans le monde du luxe, afin de devenir indépendant et de pouvoir se consacrer pleinement à sa passion pour la photographie de voyage. Après avoir créer son propre studio, il collabore régulièrement avec des agences de voyages, presse magasine et propose en parallèle des formations sur la maitrise de l’image numérique.

Contact Presse et Collaboration :  contact@antoniogaudencio.com